La tête de l’emploi

"J'ai consulté mon téléphone : je n'avais aucun message. C'est à cela que servent les téléphones portables, à se rendre compte que personne ne pense à vous. Avant, on pouvait toujours rêver que quelqu'un cherchait à vous joindre, à vous parler, à vous aimer. Nous vivons maintenant avec cet objet qui matérialise notre solitude…"

David Foenkinos, la tête de l'emploi

5 réflexions sur “La tête de l’emploi

  1. Guy Veyer dit :

    Je cherchais un endroit pour vous laisser un message de remerciement pour votre passage sur mon blog et votre appréciation.
    Cet endroit me va à merveille ! J’aime beaucoup l’auteur et la citation est tout à fait d’actualité pour moi car je fais un travail personnel (qui dure déjà depuis quelques années) sur la souffrance liée à la solitude ou plutôt au sentiment de solitude et d’isolement…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.