Adultère

Linda, jeune journaliste de 31 ans, mène une vie paisible avec son mari et ses enfants dans la ville huppée de Genève.
Cette vie prendra une nouvelle tournure à l’occasion de l’interview d’un écrivain qui lui assène cette phrase qui bouleversera sa vie:  » je m’en moque totalement d’être heureux. Je préfère toujours être amoureux, ce qui est dangereux, parce qu’on ne sait jamais ce qu’on va trouver au-delà. »

Dès lors, Linda s’interrogera sur sa propre vie, après plusieurs années de mariage, elle se retrouvera dans la situation de plusieurs couples, qui une fois la passion des premières années retombées, voient s’installer la routine…
Pour combattre cela, elle prendra les choses en main en franchissant le pas lors de l’interview d’un ex petit ami, Jacob, devenu un politique prometteur, en commettant un acte dont elle ne s’en serait jamais doutée.
Sa vie bascule, elle consulte, se confie à son mari sans lui donner les vraies raisons de sa dépressions.
Elle sent se réveiller en elle un sentiment oublié depuis bien longtemps: la passion.
Elle s’enlise dans une relation adultérine qui n’a pas d’avenir et dont elle ne peut s’en passer.
Le désir, l’envie de dépasser ses pulsions sexuelles et d’atteindre l’extase résume désormais une partie de la vie de cette mère de famille qui ne cache plus son mal être et s’en va à la quête du bonheur.
L’auteur place l’amour au centre de ce roman, parce que « vivre c’est aimer », alors il faut aimer et ne rien s’interdire. Les interdits font souvent corps avec ce qui ne mène vers le bonheur, si ce dernier existe.
Adultère, de Paulo Coelho, creuse ici la routine qui s’installe dans les couples après plusieurs années de mariage et nous amène à réfléchir sur la façon dont nous voulons construire Notre bonheur.

PhenixWebTV

9 réflexions sur “Adultère

  1. Fred dit :

    J’ai adoré ce livre. Je suis rentré très vite dans la peau de cette femme … je pensais comme elle, je ressentais comme elle.
    PAULO Coelho est un de mes auteurs préférés.
    Un petit bémol, la fin du roman est moins dense que le reste !

    J'aime

  2. Legnu di aMore dit :

    Intéressant de constater que Paolo Coelho a écrit autre chose que l’Alchimiste (Bien sûr ma remarque est à prendre au second degré) ! Quoi qu’il en soit ton article donne envie de découvrir cet ouvrage.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.