La Kaibyo ou « Femme-Chat » au Musée du Quai branly-Jacques Chirac

La « Femme-Chat » ou Kaibyo, présentée au cours de l’exposition « Enfers & Fantômes d’Asie »  est le résultat éffroyabe de la transformation d’une femme dont le sang a été lapé par un chat, ce qui permet la liaison avec le monde des esprits.

« La Kaibyô a un statut très particulier parmi les créatures japonaises, puisque ce n’est pas tout à fait une femme, ni tout à fait un animal. C’est un esprit qui est convoqué lorsqu’il y a une injustice, par exemple lorsqu’une jeune fille est poussée au suicide par un vil seigneur qui tente d’abuser d’elle.» explique JulienRousseau, commissaire de l’exposition.

Il y’a toujours un chat dans les parages lors d’un meurtre, ce dernier fait alors entrer son propre esprit dans le corps d’une femme qui s’approprie immédiatement le côté obscur des chats pour accomplir sa vengeance.

Exposition : « Enfers & Fantômes d’Asie »

Musée du Quai Branly-Jacques Chirac

Jusqu’au 15 juillet 2018

Phenixwebtv.com

Une réflexion sur “La Kaibyo ou « Femme-Chat » au Musée du Quai branly-Jacques Chirac

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s