« Noir n’est pas mon métier » Quand les actrices dénoncent le racisme dans le cinéma

Seize actrices parmi lesquels Aïssa Maïga ( a l’initiative du livre), firmine Richard, dénoncent le fait de toujours interpréter des rôles caricaturaux, quand elles ne sont pas payées moins que leurs consœurs.

Publié ce 03 Mai 2018 aux éditions du Seuil, Noir n’est pas mon métier est un recueil de témoignages de 16 actrices qui s’offusquent du racisme et du sexisme dont elles et bien d’autres consœurs sont victimes en France.

« quand on te regarde, ça sent le monoï » ou encore « tu as un corps de gazelle ». C’est face à ce genre de remarques que Aïssa Maïga a eu droit de la part des réalisateurs et son cas n’est pas isolé.

La plupart du temps, les rôles sont stéréotypés « mamans en boubous, prostituées, mère célibataire à problèmes. ».

Un florilège d’anecdotes qui semblent drôles parfois, mais qui révèlent les obstacles qu’elles doivent franchir pour espérer être visibles au cinéma.

Firmine Richard, raconte aussi avoir découvert qu’elle était 5 fois moins payées qu’une autre actrice, « Nous étions quatre comédiennes principales. J’ai appris que l’une d’entre elles était payée cinq fois mieux que moi pour un nombre de jours de tournage équivalent. Elle-même était très choquée de découvrir la différence de salaire entre nous deux.»

Noir n’est pas mon métier

Édition du Seuil, 17€

2 réflexions sur “« Noir n’est pas mon métier » Quand les actrices dénoncent le racisme dans le cinéma

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s