Rock-en-Seine s’offre une Cure pour sa 15ème édition

Le célèbre festival parisien de fin d’été Rock-en-Seine, revient pour une 15ème édition cette année avec une programmation des plus envieuses : The Cure, Jorja Smith, Foals, Jeanne added…

Le cadre bucolique du Parc National de Saint-Cloud s’apprête à vibrer durant trois jours au rythme de la 15ème édition du festival Rock en Seine et de ses quelques 120.000 festivaliers attendus..

Une programmation envieuse

Pour marquer le coup de ce 15ème anniversaire, le festival accueillera comme tête d’affiche de sa première soirée du vendredi, le mythique groupe anglais de rock, The Cure. La bande conduit par Robert Smith, foulera la pelouse du Parc National de Saint-Cloud pour la première fois, pour une date unique en France à l’occasion de leur 40ème anniversaire de carrière. Ils ne seront pas les seuls pour cette première soirée, Jeanne Added défendra également son dernier album « Radiate » sur la grande scène un peu plus tôt, sans oublier les troublions du groupe Bagarre, pour qui nous avons un petit faible.

Samedi se sont les 7 musiciens du collectif Catastrophe qui lanceront les festivités sur la grande scène dès 15h30, la chanteuse anglaise d’origine jamaïcaine Jorja Smith nous envoûtera avec sa pop soul, tandis que le trio déjanté Major Lazer, enflammera la grande scène en fin de soirée.

Dimanche place à l’électro-rock avec le joli bordel du parlé-chanté des quatre musiciens imprévisibles du The Villejuif Underground, la pop du trio Two Door Cinema Club en provenance de l’Irlande du nord ou encore le groupe anglais Foals.

Des artistes qui valent le détour 

Ana Benabdelkarim alias Silly Boy Blue, sortait son premier EP « But You Will » l’automne dernier avant de remporter le dernier tremplin du Printemps de Bourges. Celle que nous avons eu le privilège de découvrir et d’interviewer dans le cadre du Champs Elysées Film Festival, nous bercera avec ses morceaux emprunt de sensibilité et de pudeur.

Zed Yun Pavarotti : Détrompez-vous, il ne s’agit pas d’un ténor d’opéra, même si son nom peut prêter à confusion, mais juste d’un alias qui a bercé l’artiste durant sa tendre enfance. Le jeune rappeur originaire de Saint-Étienne que nous avons eu le plaisir de découvrir le mois dernier au Paléo festival à Nyon, viendra libérer tous les démons qui le hante sur la scène des 4 vents. À la façon d’un « French Cash », il lèvera le voile un peu le voile sur son côté énigmatique.

Agar Agar : Voici un duo d’artistes parisiens adepte de l’électro-pop qu’on prendra plaisir à découvrir le 25 août prochain. Agar Agar est un binôme composé de Clara Cappagli et d’Armand Butheel, qui a sorti son premier album « The Dog and The Future » en septembre dernier, avant d’enflammer la mythique salle de l’Olympia. Un groupe qui mérite le détour.

Mauvais œil : Nous irons également à la découverte de Sarah Benabdallah et d’Alexis Lebon, le duo Mauvais œil qui sortait son premier EP « Nuits de Velours » en mai dernier. Une occasion de danser sur de la pop orientale à l’aide des instruments traditionnels.

Fils Cara : voici une autre jeune pousse du rap qui gagne à être connu. Ancien membre du crew Posa aux côtés de Zed Yun Pavarotti, Fils Cara viendra nous présenter quelques uns de ses morceaux hip-hop, dont on pourra retrouver certains sur son premier EP annoncé pour la rentrée. Une occasion de découvrir cette perle avant que tout le monde ne se l’arrache.

Plus d’infos

Billetterie

Pass 3 jours : épuisé

Pass 2 jours : 115€

Pass 1 jour : 69€

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s