Le « style Mc Queen » s’expose à la galerie Joseph

La galerie Joseph à paris consacre une exposition (rétrospective) sur la vie du célèbre acteur Américain Steve Mc Queen alias « King of cool ».

 

Terence Steven Mc Queen, de son nom complet, né le 24 mars 1930 dans l’Indiana et décédé le 7 novembre 1980 à Mexico, était un acteur aux antipodes du showbiz.

 

Star du box-office avec un caractère bien à lui, aventurier et rebelle, il débute sa carrière dans la série « au nom de la loi » avant de se faire un nom à Hollywood.

À travers cette exposition qui lui est consacrée, la galerie Joseph nous invite à redécouvrir cette vie « vrombissante » et tumultueuse de l’acteur.

L’exposition montre Steve sous différentes facettes : icône incontestée de la mode, star hollywoodienne, amateur de beaux bolides et violent époux en privé.

 

 

La carrière cinématographique de la star de l’Affaire Thomas Crow, de Bullit qui ont fait de lui la plus grande star du monde, ouvre l’exposition au rez-de-chaussée. On retrouve des photos de l’acteur sur des plateaux de tournage, en plein action, des affiches de films culte.

 

Côté bolide, on retrouve la vraie passion de l’acteur, les voitures et la vitesse. Lui qui s’était acheté un magnifique cabriolet Jaguar XKSS et de multiples motos, rêvait de prendre part au départ du 24h du Mans.
L’on peut admirer la Ford Mustang Fastback aperçu dans le film Bullit

 

 

ou encore la Triumph Bonneville série spéciale Steve Mc Queen.

À l’étage, l’exposition se poursuit sur l’icône de la mode, Le sex-symbol des années 70, à travers les différentes tenues qu’il a revêtu dans plusieurs de ses films : blouson Harrington ou Babour, lunettes de soleil Persol, montres Rolex ou Heuer…

 

L’influence du « king of cool » sur la mode se fait encore ressentir aujourd’hui. Beaucoup, en manque d’inspiration ou de repère, cherchent autant que possible à copier son style, comme si la mode avait atteint un point culminant que nul autre ne pouvait franchir.

À y regarder de plus près, rien qui ne sorte de l’ordinaire ou qu’on aperçoit de nos jours. La période lui a juste été propice, couplée à son image de mal viril et fragile à la fois, en total contradiction avec ses collègues de l’époque, il séduit une génération d’hommes à la recherche d’un modèle

 

 

L’exposition s’achève sur la vie privée de l’acteur, tumultueuse et violente.

Un homme qui « cognait sur les femmes », aux crises de nerfs imprévisibles et qui mettait tout cela sur le compte de son père qui l’avait abandonné à la naissance à une mère alcoolique.

 

Il se mariera à trois reprises à Neile Adams en 1956, Ali McGraw en 1973 et Barbara Minty 1980) et entretiendra de nombreuses liaisons qui seront la cause de ses deux divorces.

 

les photos s’enchaînent sur la vie amoureuse de Steve, ses femmes, ses conquêtes, bref la fin d’une icône qui aura marqué son époque et continu de susciter de l’admiration et de l’inspiration.

Exposition : « Steve Mc Queen Style »

Du 07 juillet au 30 août 2017.

Galerie Joseph

116 rue de Turenne, 75003 paris.

Tous les jours de 11h à 20h

8€

2 réflexions sur “Le « style Mc Queen » s’expose à la galerie Joseph

Les commentaires sont fermés.