Record d’affluence pour les 20 ans de Solidays

L’année 2017 avait été morose en termes de fréquentation, à cause notamment de la concurrence avec d’autres festivals parisiens (Lollapalooza, We Love Green) qui prennent de plus en plus de l’ampleur avec des programmations défiants toutes concurrences.

Il fallait donc marquer les esprits cette 20e édition, le public a répondu présent en masse pour célébrer cet instant, « Nous sommes ravis de ce 20e anniversaire, nous avons dépassé notre record de fréquentation ce qui va nous permettre de générer plus de 2 millions d’euros. » déclarait Luc Barruet le directeur et co-fondateur de Solidays lors de la conférence de presse de clôture.


Il faut dire que la programmation de cette année avait de quoi attirer du monde avec des têtes d’affiches comme Nekfeu qui a donné le coup d’envoi vendredi soir d’un week-end anniversaire de folie en reprenant les titres de son répertoire devant un public en liesse.

Samedi le public a pu acclamer le retour du groupe Chaka Ponk qui signait son retour sur la scène du plus grand festival Parisien après 4 ans d’absence. Sans oublier le DJ David Guetta qui a fait danser le public sur ses sets jusqu’à pratiquement 2H du matin, malgré un retard de 45 minutes.

Frah ©️: aubondeclic

David Guetta ©️: Subli

Dimanche c’était place à la jeune génération avec le Groupe Tshégue qui a fait voyager le public du Domino avec ses rythmes congolais sous une chaleur écrasante. Ou encore Rilès qui a terminé son show torse nu sous les cris d’une foule hystérique. Plus tard dans la soirée c’était place à la « Mia » avec IAM pour clôturer cette vingtième édition.

©️: Elena Lazarus

Mais solidays c’est aussi des débats et des prises de paroles au village solidaire avec notamment des associations qui se battent au quotidien afin de venir en aide aux malades de Sida et des personnalités engagées.

Avec près de 25 millions d’euros récolté depuis sa création en 1999, Solidays a pu soutenir près de 2200 programmes dans 42 pays à travers le monde.

Phenixwebtv.com