Un Samedi au plus grand rassemblement populaire de France : la fête de l’Huma

Rendez-vous incontournable de ceux qui se réclament communistes ou plus largement de Gauche, la fête de l’Humanité s’est déroulée tout le week-end dernier au Parc de la Courneuve en Seine-Saint-Denis du 14 au 16 septembre 2018. Entre concerts et divisions de la Gauche, nous vous racontons notre samedi sur place.

La fête de l’humanité est une institution, crée en 1930 par le Directeur du Journal l’Humanité Marcel Cachin, elle se tient tous les ans le deuxième dimanche de septembre et sa 1ère édition a eu lieu le 7 septembre 1930 à Bezons. Fêtant cette année sa 83ème édition, la fête de l’Huma se retrouve au cœur de l’actualité non pas sur le terrain de la « solidarité prolétarienne » mais sur celui plus politique de la distance qu’a prise la France Insoumise avec le Parti Communiste en ne participant pas à cette édition en cette veille des Européennes.

Qu’à cela ne tienne le public est venu en masse profiter de cette deuxième journée dans un parc ensoleillé, après la journée d’ouverture d’hier qui a été marqué par la prestation du groupe NTM de retour dans le département où tout a commencé il y’a 30 ans.
Ce samedi, place à de nouvelles surprises avec Roméo Elvis, Bernard Lavilliers, La Vague, Bigflo & Oli et l’Or du Commun

Roméo Elvis : Bruxelles est venue, Bruxelles a vu, Bruxelles a vaincu


Le concert a commencé sous les chapeaux de roue, un problème technique a retardé l’entrée de Roméo Elvis sur la Grande scène : « je suis là juste derrière, on a un léger problème technique, mais je ne suis pas en retard », dix minutes plus tard il est sur scène tout de rouge vêtu comme un « diable rouge ». Il n’a pas le « seum », « je suis content pour vous, vous avez gagné la coupe du monde, en tant que voisin prochain on est content, je n’ai pas le seum, on est troisième » applaudissements du public.

C’est une succession de pogos géants dans la fosse, on a du mal à l’apercevoir sur scène tant il se forme des nuages de poussière au-dessus du public qui obstrue la vue. Le rappeur le reconnait « fête de la Solidari, fête de la solidarité j’allais dire, c’est l’équivalent en Belgique de la fête de l’Humanité. Vous êtes chauds… ». Il fait chaud, très chaud et la pelouse de la grande scène est pleine à craquer. Ils sont près de 100.000 festivals à avoir fait le déplacement, des plus jeunes qui hurlent devant la scène, aux plus âgés un peu en retrait, certains en famille, mais qui ne loupent pas une miette du spectacle.

L’hommage de Lavilliers à Jacques Higelin


En direct de la Grande scène, devant un public qui oscille entre jeunes et moins jeunes, l’éternel baroudeur et défenseur de la cause ouvrière Bernard Lavilliers donne de la voix. Il profite de son show pour rendre hommage au pionnier du Rock français, Jacques Higelin décédé le 6 avril dernier et dont les extraits de son concert à la fête de l’Humanité en 1999 sont projetés. Un moment chargé d’émotions qui se lit sur les visages.

Le Rock Hybride de la Vague


Ils sont les lauréats du Grand Zebrock 2018, la scène tremplin associée à la fête de l’humanité, Thérèse au chant et John à la guitare nous livrent un rock hybride, teinté de gros riffs et d’envolées pop dont ils ont le secret, devant un public venu nombreux en cette fin d’après-midi les applaudir. Le duo Electro Rock Parisien après avoir tourné dans des bars avec un set entier de reprises, se retrouvent pour la première fois programmée dans un Grand festival en France et devant plus d’un millier de personnes.

Thérèse enchaine au chant ou sur un tambour chinois, tandis que John nous offre un solo de guitare des plus impressionnants. Tout le monde est conquis et en redemande quand ces derniers quittent la scène après un selfie géant avec le public.


La suite se passent en dehors de la scène, le groupe va à la rencontre de son public pour des selfie ou dédicace de leur dernier EP Serotonin avant de nous accorder une interview à découvrir ici.

Bigflo et Oli forment la plus grande chorale du monde

Les frères Toulousains ont rempli le parc départemental Georges Valbon de la Courneuve, devant plus de 100.000 personnes ils ont réalisé une petite vidéo dans laquelle on peut voir les spectateurs allumer tous en même temps la torche de leurs téléphones portables et scander « ici c’est la Vraie vie » en référence à leur album sorti en 20117. Ce à quoi le duo composé de BigFlo & Oli a répondu en annonçant l’arrivée en novembre de « la vraie vie 2 » leur nouvel opus. Il faut dire qu’il n’avait jamais chanté devant autant de monde et ce soir c’est l’apothéose, la dernière de leur tournée des festivals à la fête de l’Huma.

Il est difficile de se frayer un passage dans cette foule après le passage des frères toulousains, nous mettons du temps à rejoindre la petite scène pour le passage des Belges de l’Or du commun, nous arrivons quelques minutes après le début du concert.

Une prestation Hors du commun pour les rappeurs Belges de l’or du Commun


« Faucon millenium, on va pas finir comme Han Solo, hey hey » les paroles résonnent au loin repris en cœur par un public composé pour la plupart d’ados venus en masse écouter Swing, Primero et Loxle originaire de Bruxelles. Ces derniers ont franchi la barre des 4,5 millions de vues sur Youtube avec « Appolo » en featuring avec Roméo Elvis.
Les rappeurs Belges ont mis le feu sur la petite scène, trop petite pour ce beau monde adepte de rap et de hip-hop qui ne demande qu’à danser et faire la fête dans une succession de pogos géants.

Un samedi à la fête de l’humanité qui s’achève pour nous, une belle journée ensoleillée et une soirée qui se termine de la plus belle de façon dans une ambiance festive. Les festivaliers n’avaient que faire des bisbilles politico-médiatiques de la Gauche, ils étaient là pour fêter la solidarité et l’entraide entre les peuples dans un esprit bon enfant et comme dirait ce festivalier croisé à la sortie : « j’aime ma gauche, celle qui me permet de vivre de tels moments, pas celle des embrouilles ».

Chrislin NR

crédits photos : Marylène Eytier, Hervé All,

Retrouvez-nous aussi sur Facebook, Instagram & Twitter

Une réflexion sur “Un Samedi au plus grand rassemblement populaire de France : la fête de l’Huma

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s