Lyre Le Temps est un quatuor strasbourgeois d’électro swing que j’ai découvert grâce à leur troisième album « Prohibition Swing » et que j’ai pu voir sur scène l’été dernier, au festival La Nuit de l’Erdre.

Aujourd’hui le groupe revient avec un quatrième album intitulé clock Master, dans lequel il compte remettre les pendules à l’heure, grâce à son propre groove qui embarque toutes les générations.

Pochette de l’album « Clock Master »
Pochette de l’album « Clock Master »

Retour vers le futur

Deux ans et demi, c’est le temps qu’il a fallu à la bande pour voyager dans le temps, au travers des styles et des époques, afin de trouver l’inspiration.

Deux clips ont été dévoilés au cours de l’année écoulée, pour faire patienter le public. Au mois de mai c’est Brokopoly qui ouvrait le bal, un clip qui détourne l’univers du jeu de société auquel il fait référence et octobre c’était au tour du clip de An Other Part Of The World, en noir et blanc, inspiré des cartoons, qui raconte la vie d’un des membres du groupe, maladroit et bagarreur, qui va se battre contre son destin avec humour et romantisme.

ça swingue !!!

Douze titres qui alternent entre le hip-hop, électro et jazz, et qui viennent confirmer les superpouvoirs de la bande, en matière de maitrise du temps. Un savant mélange bien dosé qui fera swinguer plus d’un. Mention spéciale pour « Sad Swing », « Who Cares For Me » et l’entrainant « Nanana ».

Une bande de potes conduit par Ry’m, son leader qui s’était fait remarquer avec la reprise de « Hit the road, Jack » de Ray Charles sur le plateau du télé crochet de TF1, The Voice. Un univers de tous les possibles, un feel good band moderne, dont il serait judicieux de s’intéresser de plus près.

Plus d’infos

Site internet // Page Facebook

Retrouvez-nous aussi sur FacebookInstagram Twitter