Cadillac du crou Stupeflip à la Cigale le 23 février 2019

Le concert bordélique de Cadillac à la Cigale

Il fait très beau en ce début de soirée, dernier samedi du mois de février, on frôle les températures printanières, on troque volontiers la doudoune contre un gilet plus légers (pas le gilet jaune, rassurez-vous). C’est la cohue devant La Cigale à notre arrivée, la file s’étend jusqu’à la Boule Noire, l’autre salle de concerts qui se trouve à proximité. A l’affiche ce soir le rappeur Stephan Bellenger alias Cadillac, qui s’est émancipé de son Crou Stupeflip, avec un album solo « Originul » sorti le 16 novembre 2018, dont il a composé tous les titres et toutes les chansons en convoquant les autres membres du Crou pour des featuring.

Pochette de l'album

Pochette de l’album « Originul » de Cadillac, disponible depuis le 16 novembre 2018

La soirée débute à 19h45 avec Venus VNR, suivi de Faire en première partie. On arrive trop tard pour profiter du spectacle, les techniciens procèdent aux derniers changements sur scène, la fosse est pleine à craquer. La soirée est Sold Out, on se faufile vers le balcon avec une vue imprenable sur la scène.

le mystérieux Stup Crou

Cadillac et son Crou Stup à la Cigale, le 23.02.19

Cadillac et son Crou Stup à la Cigale, le 23.02.19

C’est sous un nuage de fumigènes à 21h précise qu’une silhouette fait son apparition sur scène, perché sur son trône, le visage dissimulé derrière un masque en demi-lune et prononçant un speech sur le spectacle de Casimir « bonjour, bonjour, bonjour, un jour avec mon père, nous sommes allés voir un spectacle de Casimir ».
La scène vire couleur feu et le reste de la bande dont Cadillac fait son entrée sous les vivats du public. Casque de chantier vissé sur la tête, yeux exorbités et look fantomatique, il lance les hostilités avec C guignol.

Cadillac du crou Stupeflip à la Cigale le 23 février 2019

Cadillac du crou Stupeflip à la Cigale le 23 février 2019

Je suis débile, on va chanter tous en cœur « je suis débile » hurle la fosse, de l’orchestre où on se trouve, le spectacle est magnifique, ça saute de partout, on vient presque à regretter le fait d’être confortablement assis dans nos fauteuils. Sous un flow de lumières aveuglantes, Cadillac amène le reste de la bande venue le soutenir ce soir, dans un univers où l’ironie côtoie des textes poétiques. La débilité est à son comble avec son acolyte King Ju.

A la manière d’un Vladimir Cauchemar, Cadillac avance masqué, le visage dissimulé sous une énorme lame d’acier, le cauchemardesque semble le ravir. Le plus excentrique du Cru Stupeflip s’est émancipé de ce dernier en sortant un album « Originul » en novembre 2018 avec le Single « Game Over », qui annonçait déjà la couleur funeste.
Ce soir il n’est pas question de vulgarité, Cadillac joue des mots et des tableaux qui peuvent à la fois enchanter les enfants et les adultes, une combinaison de styles qui ne réussit pas à tout le monde.
Après Débile, les morceaux s’enchainent Coca Cola, Ego Slave, 23, entrecoupé de blagues à deux balles, qui ne semble pas troubler le personnage, car malgré le masque, Cadillac joue franc jeu ce soir et la salle Kif. Son discours de proximité complètement décalé et délirant reste dans la même trajectoire de Stupeflip et satisfait le public, qui semble ne pas s’accommoder des codes et autres usages en vigueur.

Les fabliaux de sous-préfecture de Cadillac

Stéphane Bellenger Aka Cadillac est un rappeur originaire de Cadillac en Gironde (d’où le pseudo) qui a rejoint justement le crou Stupeflip pour sa pratique de l’humour sans frontière. Cet album qu’il défend sur scène ce soir, entouré de ceux qui y ont participé, s’interroge sur la verve que peuvent déverser les esprits torturés, y mêlant série Z et science-fiction.

King Ju, du crou Stupeflip à la Cigale le 23 février 2019

King Ju, du crou Stupeflip à la Cigale le 23 février 2019

« Mc Salo il est trop fort. Caca, caca, caca Il va falloir qu’on termine à 22h30 précise, alors si on perd du temps en tchatche on va pas pouvoir y arriver. » hué du public bon enfant.
« Le zoo j’ai l’impression d’être perdu, je cherche mes parents... »
Le cri de guerre du crou résonne dans la salle.
« On va se faire un plaisir de la soirée pour vous, parce que vous êtes exceptionnels, on va faire une chanson suivante. »
Ce soir on va faire l’humour avec la langue.
« J’ai écrit un poème Originiel »
Après ce morceau, le crou s’éclipse de la scène, le public ne l’entend pas de cette oreille et réclame plus aux sons de « interminable, interminable, interminable » qui ramène le groupe sur scène après une minute de flottement aux cris de « stup », « crou » répond la salle en cœur. Il n’était pas question que les choses s’achèvent ainsi alors qu’on est à peine arrivé à la moitié de la soirée.

Au chant et à la guitare, Cadillac ravi des fans avec son rap qui sort de l’ordinaire et n’épouse pas les codes de l’industrie. Dans une authenticité qui se fait rare, il provoque le public, tend le micro vers la fosse où tout le monde veut s’en accaparer.
Quelques fans arrivent à monter sur scène, toujours dans la bonne ambiance, Cadillac demande au vigile de laisser faire, ce soir c’est le bordel, il prend un fan par les épaules et se met à rapper avec lui.
Le plus brutal du crou démontre son efficacité, c’est la folie dans la fosse, il fait plus de 40 degré, les pogos s’enchaînent, on frôle l’explosion.

Le crou Stupeflip à la Cigale le 23 février 2019

Le crou Stupeflip à la Cigale le 23 février 2019

On s’approche de la fin du set, il n’est pas encore 22h30, mais la soirée s’achèvera bien avant. Ça sera X qui clôturera cette soirée de folie totalement barrée, dans prévenir le Crou quitte la scène à la fin du morceau dans la confusion. Le public qui patiente pour le rappel, verra ses espoirs doucher lorsque les lumières de la salle s’allument.
Quel concert ! Dans la fosse l’émotion se lit sur les visages, il est temps pour ceux qui ont perdu des clés ou pieds de chaussures de les récupérer. De l’avis de tous, c’était bordélique, mais quel pied !!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s