« Togeth’Her » : Des Femmes en tête d’affiche à la Monnaie de Paris

La Monnaie de Paris accueille actuellement une exposition dédiée aux femmes du monde entier. Toujours lancé dans son envie de soutenir les femmes dans leur autonomisation, le musée collabore avec des organismes tel que ONU Femmes France. Cette association a proposé à 33 artistes contemporains venant du monde entier de revisiter la célèbre couverture du magazine Vogue Paris en y représentant une femme inspirante de leur choix. Ces portraits de femmes iconiques ont ensuite été vendues aux enchères par la maison Christie’s. L’organisme a pu récolté 230 000 euros. Cet argent sera utilisé pour aider les femmes victimes de séisme au Mexique.

Au sein de ce large panel de grandes figures féminines on retrouve des femmes d’époque et de styles très différents. Des femmes politiques comme Margaret Thatcher et Michelle Obama. Des reines à l’instar de Cléopâtre, reine d’Egypte ou encore de Marie Antoinette, la dernière Reine de France. On retrouve aussi des artistes telles que Simone de Beauvoir et Frida Kahlo. Et bien sûr, on retrouve des femmes de beauté comme Bettie Page, pin-up ultra célèbre et Joséphine Baker, première danseuse noire de revue.

Toutes ces femmes, malgré leurs différences, se sont battues pour vivre la vie dont elles rêvaient, pour être libres. Elles se sont battues pour leurs droits et ont été des pionnières. Elles ont marqué l’histoire, chacune à leur manière.

Parmi ces 33 artistes contemporains on retrouve l’artiste française Orlan. Véritable femme hybride, sa couverture dédiée à Simone de Beauvoir et Joséphine Baker lui ressemble tellement. Chaque artiste est venue avec son propre style artistique et ses propres techniques. On retrouve aussi Grayson Perry qui avait d’ailleurs exposé ses œuvres juste avant à la Monnaie de Paris. Celui-ci rend hommage à la femme politique britannique Margaret Thatcher.

La Monnaie de Paris continue donc son engagement dans sa lutte contre les inégalités que subissent les femmes au quotidien et valorisent leur travail. Les femmes que vous rencontrerez au fur et à mesure du parcours ont littéralement révolutionné le monde chacune à sa manière et ont fait évoluer la cause des femmes. Vous avez jusqu’au 27 Février pour aller admirer ses femmes si inspirantes même si quelque chose nous dit qu’il y aura très certainement une prolongation. L’exposition est volontairement gratuite, sans doute pour que personne n’oublie jamais ces femmes mais aussi peut-être pour qu’elles puissent inspirer les visiteurs… ❤

–  Sonia

Retrouvez-nous aussi sur FacebookInstagram Twitter