Les clips de la semaine #9

Déjà neuf vendredis d’affilés que nous vous proposons les clips de la semaine et c’est un réel plaisir d’avoir vos retours ou de savoir que grâce à nous, vous découvrez de nouveaux clips. Nous allons poursuivre dans cette lancée et vous offrir ce que nous avons concocté pour vous cette semaine.

Dani Terreur : bébé c’est l’enfer

En featuring avec Alice et moi, Dani Terreur a sorti hier le clip de « bébé c’est l’enfer », extrait de son premier album « Les portes du Paradis », disponible depuis l’automne dernier. Un clip teinté d’électro pop dans lequel le duo met en scène une dualité des relations amoureuses qui peuvent s’avérer tyrannique. Si l’amour vous brûle comme les flammes de l’enfer alors n’hésitez pas, regardez ce clip.

Gaume : You’re the one that I want

Au milieu d’un orchestre dont il est la voix, Gaume nous embarque dans une ambiance teintée de sensibilité où il hurle son amour à l’être qu’il aime. Issue de son premier album « Square One » disponible depuis le 1er février 2019, le clip de « You’re the one that I want » nous révèle la sensibilité d’un sale gosse qui semble ronger par un chagrin d’amour. Une invitation à découvrir l’univers de cette gueule d’ange, qui derrière ses allures de badboy, cache des blessures.

Shaelin : Power of love

Voilà un groupe qu’on vient de découvrir et qu’on a hâte de suivre de plus près. Shaelin, un crew de sept membres, sort ce jour le clip « Power Of Love » dans lequel il loue le pouvoir de l’amour. Dans une ambiance qui n’est pas sans rappeler celle des chorales gospels qui font recette à Harlem, la bande nous transmet sa joie de vivre et son amour pour la richesse qu’offre la différence. Un hymne au pouvoir de l’amour d’une formation métissée, qui réconcilie tous ceux qui ont un problème avec la différence.

Chris (tine and the Queens) : Comme si

Nouveau single pour Chris, la chanteuse vient de dévoiler le clip de « comme si », le titre qui se trouve en ouverture de son nouvel album « Chris ». Un nouveau clip bucolique et à l’esthétique soigné, dans lequel on découvre la chanteuse, dansant en pleine nature comme une possédée que les images subliminales viennent perturber.

Isia Marie : Possédée

Bienvenue dans ce qui ressemble à une bande originale de drive qui aurait mal tourné, en tout cas c’est l’impression que donne le clip liturgique de « Possédée », le premier titre de la chanteuse Isia Marie. A l’image d’une Madonna, dont les similitudes sont frappantes, elle se situe à mi-chemin entre enfer et paradis. Pour une possédée, cela n’a rien de surprenant et il faudra s’habituer à la voir sur le devant de la scène, car elle a tout pour devenir la nouvelle icône de la pop.

Excellent week-end à tous !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s