Trois jours dans l’écrin architectural de la Seine Musicale, pour l’édition 2019 du festival Chorus

Trois jours de fête, voilà ce que nous avons vécu dans l’écrin de la Seine Musicale, 40.000 mètres carrés pour profiter des six scènes qu’offrait le Festival Chorus cette année. Plusieurs Générations se sont croisées ce week-end devant les différents artistes programmés pour cette édition où des inconnus côtoyaient des stars de la musique. De FatBoy Slim à Shaka Ponk, en passant par Youssoupha, Maes, Sch ou encore flèche Love, il y’avait de quoi satisfaire tout le monde. Retour en images et vidéos sur ces trois jours de fête.

Vendredi 5 avril : Electro House

Le festival a débuté depuis le Mercredi 3 avril par le Chorus des Enfants, avec notamment le répertoire de Gainsbourg qui a été revisité pour les enfants ( Gainsbourg for kids)  dans l’auditorium. Le lendemain, une rencontre a eu lieu entre Dusk Totem (groupe issu des Hauts-de-Seine), des musiciens en herbe et les structures accompagnant les artistes. Mais pour d’autres, la partie ne débute qu’aujourd’hui.

19h50 : 2 Many djs

Les frères stephen et David Dewaele du duo 2Manydjs étaient sur la grande scène, vendredi 5 avril 2019, pour le festival Chorus.

Les frères stephen et David Dewaele du duo 2Manydjs étaient sur la grande scène, vendredi 5 avril 2019, pour le festival Chorus.

J’arrive devant une grande scène trop grande pour le duo des frères Stephen et David Dewaele qui sont concentrés sur leur set pour faire résonner « Relax » de Frankie Goes to Hollywood dans toute la salle. Une salle à moitié vide, pour ne pas dire au trois quart vide. Une programmation plus tardive dans la soirée aurait sans doute arrangé les choses, mais FatBoy Slim était déjà prévu.

20h : Faroe

Faroe, sur la scène du club Tutti de la Seine Musicale, vendredi 5 avril 2019, dans le cadre du Festival Chorus.

Faroe, sur la scène du club Tutti de la Seine Musicale, vendredi 5 avril 2019, dans le cadre du Festival Chorus.

Je descends au club Tutti, l’un des deux clubs qui accueillent les artistes au niveau du sous-sol. Je tombe sur des gamins à même le sol ou en train de se courser dans toute la salle au milieu du public. Un brouhaha dont je ne suis pas le seul que ça dérange, je focalise mon esprit sur ce qui se passe sur scène. Armé d’une guitare, le jeune Faroé nous berce avec sa musique réconfortante, porté par une voix grave et viscérale.

20h30 : Oktober Lieber

Elles sont deux sur scène, Charlotte et Marion forment le duo Oktober lieber, derrière leurs platines, elles nous plongeront dans leur univers entre électro et punk. Un mélange des genres qui donne une atmosphère étrange dans cette salle, où les corps se mettent subitement à bouger au rythme de leur balance. Les deux musiciennes remporteront le Prix Chorus 2019, crée par le Département des Hauts-de-Seine et doté de 10.000 euros en aide professionnelle.

21h40 : Tricky

Me voici qui fend la foule dans les couloirs de la Seine Musicale, je n’ai pas envie de louper une miette du concert de Tricky, considéré comme l’un des piliers du Trip-hop. J’arrive dans une salle plongée dans l’obscurité, je ne comprends pas tout de suite ce qu’il se passe. Il arrive et la salle vire au bleu nuit, impossible d’apercevoir quoi que ce soit sur scène, ni de l’entendre lui. A la place c’est une voix féminine qui pousse la chansonnette, personne ne comprend ce qui se passe, le public s’excite et commence à grogner. Renseignement pris auprès de l’équipe du festival, on me répondra que « c’est un choix artistique », le fait qu’on ne voit rien sur scène. Et le problème de son avec son micro c’est aussi un choix artistique ? excédé, je ne suis pas le seul à quitter la salle, étant donné que Tricky lui-même à quitter la scène, laissant la voix féminine entretenir le public. J’apprends le lendemain qu’apparemment il est revenu cinq minutes avant la fin du concert. Et pourquoi faire ?

23h50 : FatBoy Slim

Show de FatBoy Slim, le 5 avril 2019 au festival Chorus

FatBoy Slim de son côté a marqué les esprits, le Dj britannique a sauvé l’honneur de cette première soirée avec un final explosif. Un show à base de lasers et vidéos en direct, un univers de Bd qui a enchanté plus d’un. Le Dieu du Big beat a prouvé de quoi il était capable derrière ses platines en enflammant le dancefloor.

 

Samedi 6 avril : Place à l’indé

Après un repos bien mérité, nous voici de retour à la Seine Musicale, le ciel se fait menaçant, mais qu’importe, la majorité des scènes sont à l’intérieur. On en profite pour faire un tour du côté de la scène Odela, la nouveauté de cette année. C’est la deuxième scène extérieure, après celle du parvis, la vue sur l’architecture du bâtiment est splendide, sans parler de la scène en arrière plan. Mais on ne s’y attarde pas trop, les premières gouttes de pluie nous repousse vers l’intérieur.

19h : Bongeziwe Mabandla

Bongeziwe sur la scène du club Tutti de la Seine musicale, samedi 6 avril 2019, dans le cadre du festival Chorus.

Bongeziwe sur la scène du club Tutti de la Seine musicale, samedi 6 avril 2019, dans le cadre du festival Chorus.

Premier arrêt au club Riffx pour découvrir l’étoile montante de la musique Folk Sud-Africaine, en la personne de Bongezine Mabandla qui nous a séduit par la qualité de ses compositions et l’ambiance nostalgique qui régnait dans la salle.

21h10 : Charlie Winston

Charlie Winston sur le parvis de la Seine Musicale, samedi 6 avril 2019, dans le cadre du Festival Chorus.

Charlie Winston sur le parvis de la Seine Musicale, samedi 6 avril 2019, dans le cadre du Festival Chorus.

Charlie Winston, le célèbre crooner au chapeau a fait vaciller le parvis de la Seine musicale ce samedi à en perdre son chapeau. Dans un duel avec son batteur, il nous a offert un grand moment où les riffs de guitare affrontaient les différents sons de la batterie. Un duel qui mettra l’artiste KO parterre.

21h30 : Flèche Love

Flèche Love, sur la scène du club Tutti de la Seine Musicale, samedi 6 avril 2019, dans le cadre du Festival Chorus.

Flèche Love, sur la scène du club Tutti de la Seine Musicale, samedi 6 avril 2019, dans le cadre du Festival Chorus.

Flèche love sera notre avant dernier stop de la soirée au club Tutti qu’on commence à connaître par cœur. Amina Cadelli est puissante sur scène, à la fois féministe, combattante et attachante. Elle se sert du rite chamanisme pour interroger la masculinité, elle qui a appris à ne plus avoir d’apriori. Son corps qu’elle bouge dans tous les sens est un spectacle à lui tout seul. Elle m’en dira plus quelques minutes avant de monter sur scène, une interview à découvrir prochainement.

 

22h10 : Shaka Ponk

La grande scène est pleine à craquer, les fous furieux de Shaka Ponk ne mettront pas beaucoup de temps à la retourner à leur arrivée à base de pogos géants. Les geeks survitaminés présentent leur show spectaculaire au public de Chorus, le MonkAdelic Tour Part II qui leur a permis de remplir deux fois l’AccorHotels Arena à paris. Fidèle à sa réputation, Frah ne manquera pas d’effectuer son plongeon légendaire sur le public de la fosse, déclenchant immédiatement une cohue générale. Mais pour moi c’est du déjà vu, je connais la scénographie par cœur, je les ai tellement vu en festivals l’été dernier que feindre la surprise est plus fort que moi.

Dimanche 7 avril : place au hip-hop

C’est sans doute la journée qui a la côte chez les jeunes, le dernier jour du festival est toujours consacré à la scène Hip-hop, RnB et rap. Il n’y a qu’à voir la queue au niveau des contrôles pour se rendre compte de l’ampleur de la situation.

16h30 : Maes

Il ne nous faut pas aller bien loin pour tomber sur Maes, le jeune rappeur à la gueule d’ange est déjà sur la scène du parvis de la Seine musicale, devant une flopée de fans. Des ados pour la plupart qui s’excitent en sautant dans tous les sens dès qu’il prononce un mot. Sacoche LV en bandoulière, dans un ensemble noir de la célèbre marque à la virgule. Une tenue qui fera beaucoup de bruits sur les réseaux sociaux, la plupart des fans cherchant à l’avoir. Un twitto nous donnera plus de précisions sur la provenance « Collectif Ultra Paris, tu ne peux l’avoir que si t’achètes au CUP (groupe ultra du PSG) ».

17h10 : Youssoupha

Youssoupha sur la Grande scène de la Seine Musicale, dimanche 7 avril 2019, dans le cadre du festival Chorus.

Youssoupha sur la Grande scène de la Seine Musicale, dimanche 7 avril 2019, dans le cadre du festival Chorus.

Après il faudra foncer vers la grande scène pour Youssoupha. Une première pour son équipe et lui à la Seine Musicale cet après-midi avant son concert à la Salle Pleyel à Paris. Le rappeur passera en revue les nouveaux titres de son 5ème album Polaroïd Expérience, inspiré par ses photos d’enfance ainsi qu’une partie de ses anciens succès.  La salle se transformera en grande fête populaire de fin d’année au son de « Bonne année, bonne année, je te souhaite la bonne année… ».

17h45 : Di#se

Di#se sur la scène du club Riffx de la Seine Musicale, dimanche 7 avril 2019, dans le cadre du festival Chorus.

Di#se sur la scène du club Riffx de la Seine Musicale, dimanche 7 avril 2019, dans le cadre du festival Chorus.

Di#se nous ouvrira les portes du club Riffx pour notre dernière descente vers le sous-sol, le jeune rappeur d’à peine 17 ans nous avait surpris lors de la soirée de présentation du festival le mois dernier. Aujourd’hui on en saura un peu plus sur son univers et ses textes à la maturité bluffante en interview, mais avant place au show. C’est devant un public clairsemé que le jeune rappeur assurera ses 45 minutes de show, la faute sans doute à la programmation( Youssoupha était programmé à la même heure) ou l’interdiction de ramener son verre dans la salle qui a freiné pas mal de monde à l’entrée. Un concept à changer dans l’avenir pour permettre de profiter dans de meilleures conditions.

19h05 : Caballero et JeanJass

Caballero & Jean Jass sur la Grande scène de la Seine Musicale, dimanche 7 avril 2019, dans le cadre du festival Chorus.

Caballero & Jean Jass sur la Grande scène de la Seine Musicale, dimanche 7 avril 2019, dans le cadre du festival Chorus.

Retour sur la grande scène avec Caballero & JeanJass, le duo de la nouvelle scène hip-hop Belge de passage à paris pour le festival chorus avec la tournée Double Hélice tour du nom de leur nouveau projet. C’est armé d’une cabine téléphonique France telecom que les deux complices livreront leur show sur scène, interrompu soit par la mère de Caballero lui passant un savon devant le public ou par un fan se plaignant de sa commande. Un show salué par un public essoré après leur passage.

20h30 : Scylla & Sofiane Pamart

Direction l’auditorium avec ses escalators et couloirs à n’en plus finir pour découvrir le duo charismatique Scylla au micro & Sofiane Pamart au piano, et se laisser envouter confortablement installés dans nos fauteuils. Evoluant entre rap et poésie, le duo revendique son appartenance à la grande famille de la chanson française à texte et c’est avec raison, puisqu’ils nous transporteront dans leur univers émotionnel et sincère dont on avait besoin en cette fin de soirée.

21h : SCH

Le rappeur Sch sur la Grande scène de la Seine Musicale, dimanche 7 avril 2019, dans le cadre du festival Chorus.

Le rappeur Sch sur la Grande scène de la Seine Musicale, dimanche 7 avril 2019, dans le cadre du festival Chorus.

On s’approche déjà de la fin de cette édition 2019 du festival Chorus et c’est avec un poids lourd du rap français en la personne de SCH que nous allons clore ce week-end dans l’enceinte de la Seine Musicale. Le Marseillais qui vient de faire son grand retour avec un 3ème album JVLIVS, salué par la critique et les fans, est en terrain conquis ce soir. On oublie la bataille que se livre les deux équipes de foot pour se concentrer sur son projet marqué par les titres phare comme Le Code ou encore Otto qu’il reprendra sur scène, micro dans la main Gauche et bouteille de sky dans l’autre. Une image qui ne surprendra pas les fans de Booba ou encore de rappeurs hardcore, d’ailleurs une odeur d’herbe se repend dans la salle, ceci explique sans doute l’excitation du public.

Bilan

Merci la Seine Musicale et le Festival Chorus. Rdv l'année prochaine

Merci la Seine Musicale et le Festival Chorus. Rdv l’année prochaine

A part les couacs à répétition du vendredi, l’édition 2019 du festival Chorus s’achève plutôt en beauté avec son choix de programmation éclectique pour satisfaire tout le monde. Mention spéciale pour la journée du dimanche qui ne cesse d’attirer des jeunes avec ses scènes hip-hop, mais de grâce l’interdiction de verres, même réutilisable, au niveau du club Tutti et Riffx, démotive tous ceux qui essaient de s’y aventurer.  Et c’est dommage, quand on sait qu’un festival sans bière à la main pour apprécier l’artiste de son choix, n’attire pas les foules.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s