les clips de la semaine #10 avec Di#se, Auren, Angèle, James Elganz et El Gato Negro.

Les clips de la Semaine #10

Entre deux concerts au Printemps de Bourges, nous trouvons un petit moment pour vous dévoiler les clips de cette semaine 10, qui permettra à chacun, on l’espère que passer un agréable week-end de Pâques.

Di#se, Burnout

Lundi dernier, celui que d’aucuns considèrent comme un « génie », l’un des meilleurs de sa génération, était tout proche du « Burnout » et en a profité pour sortir son nouveau clip éponyme. Dans une ambiance de virée nocturne dont on ne sait rien de la fin, Di#se embarque ses amis à bord de son cabriolet. Ceux-là même qui ne le voient que comme un flambeur et semblent oublier que le génie peut vite se bruler les ailes. Un prélude à son premier album « Parfum » annoncé pour l’automne prochain.

Lire aussi : Les confidences parfumées du jeune rappeur Di#se

Auren, Moi Jane

Après la sortie de son premier album « Numero » le 1er février dernier, Auren dévoile le clip de « Moi, Jane ». Un clip artistique qui laisse toute la place à la danse, avec notamment la présence du danseur Joël Flores, qui lui donne la réplique, et aux paysages dans lesquels Auren se plaît à tournoyer. Il ne s’agit pas du paysage de l’Arizona et ses fameux cactus, mais plutôt de celui l’Espagne où Auren joue avec quelques carrés d’étoffes (pas celui d’Hermes) devant la caméra de son frère Thibaut Grevet, le même qui a réalisé le dernier clip d’Eddy de Pretto « Random ».

Lire aussi : Le nouveau « Numéro » d’Auren

Angèle, Balance ton quoi

Après l’Olympia le mois dernier, Angèle vient de balancer le clip de « Balance ton quoi ». Dans une ambiance de cours d’assises où elle est maître et juge, Angèle passe au crible les dérives du sexisme, dans des costumes plus ou moins marrant et avec des figurants tels que Pierre Niney ou Nikita Bellucci. Un hymne contre le sexisme en écho au mouvement MeToo que la chanteuse met en avant et offre une solution de formation aux plus sexistes dans son « Anti Sexism Academy ». « Pas de morale excessive dans ce clip, juste respectez-vous et écoutez-vous c’est tout. », balance la Belge sur son compte Twitter.

Lire aussi : Brol, le premier album d’Angèle

James Eleganz, The Wedding Song

James Eleganz nous présente ce jour « The Weedding Song » le troisième et dernier volet de son triptyque vidéo qu’il a intitulé The Californian Trilogy. Après les clips de « Lasso The Moon » et « The Only One », le Breton nous plonge dans l’univers des grandes heures du rock pour la fin de cette trilogie. Un univers sombre où la marche nuptiale ne ressemble à aucune autre et où la jouissance des corps rend l’issue incertaine, tellement incertaine qu’à la fin l’artiste s’échoue sur une plage déserte. Pour l’amour heureux, il faudra repasser et ce n’est pas un hasard si The weedding Song, se trouve à la fin de son nouvel album disponible depuis le 12 avril 2019.

 

El Gato Negro, Ouvre la porte

En partenariat avec Amnesty International et la Cimade, El Gato Negro sort son nouvel album « Ouvre la porte » ce 19 avril. A cette occasion, le chanteur engagé, dévoile le clip du titre éponyme qui revient sur la violation des droits fondamentaux des personnes menacées d’expulsion. A travers l’histoire du migrant Kouamé, l’un des deux protagonistes du clip, qui a été témoin de l’assassinat de ses parents en Afrique de l’Ouest, avant de prendre le chemin périlleux de l’exode. Un clip coup de gueule contre l’indifférence des politiques, face à cette situation préoccupante.

Excellent week-end de Pâques à tous.

2 réflexions sur “Les clips de la Semaine #10

Les commentaires sont fermés.