Les clips de la semaine #31

C’est parti pour une nouvelle tournée des clips de la semaine, pour un week-end tout en musique.

The Blue Stones, Shakin’Off the Rust

Les amateurs de blues-rock devraient être comblés par le nouveau clip haut en couleurs que nous propose le duo canadien The blue Stones avec leur nouveau single « Shakin’off The Rust », extrait de leur nouveau long format, annoncé pour 2020. Après le succès de leur précédent tube « Black Holes », salué par la critique, Tarek Jafar et Justin Tessier nous plongent dans une ambiance colorée où l’on est envoûté par les riffs de guitares qui déchirent l’atmosphère, avec une référence assumée pour les Black Keys dont on ressent l’influence. Un nouveau bijou produit par Paul Meany (Twenty One Pilot) que le public aura tout le loisir d’apprécier lors de leur concert parisien le 25 octobre prochain au 1999.

Claire Faravarjoo, Tequila 

Le shoot auditif de Tequila frais que nous a offert Claire tout au long de l’été avec son premier single, vient de sortir sous forme de clip. C’est un bijou tout droit sorti de ses souvenirs de soirées que Claire Faravarjoo nous présente en attendant la sortie de son prochain album « Nightclub », annoncé pour le début de l’année prochaine. Une plongée dans l’univers de la nuit que la jeune artiste strasbourgeoise affectionne particulièrement, une ambiance de désillusion où tout s’efface après le shooter de trop. Un moment festif comme on aime sur de la french pop qui vous rend accro et qu’il serait trop facile de mettre uniquement sur le seul compte de la Tequila.

Grèn Sémé, Poussière

Le groupe Grèn Sémé qui évolue en chanson française et pop africaine, annonce son retour avec « Poussière », son nouvel EP dont la sortie est annoncée pour le 8 novembre prochain. Prélude à cette sortie, le groupe vient de dévoiler le clip du premier extrait éponyme de l’opus, avec comme invité Gaël Faye pour un voyage émotionnel. C’est la rencontre de deux univers voisins qui allient mots qui percutent et sonorités de l’île, avec en supplément la voix de la griotte malienne Fatim. Le groupe sera en concert le 21 novembre prochain, Fgo-Barbara à paris.

La Piétà, Tapez 

La Piéta Aka Virginie Nourry Namur est au bout du rouleau, elle va passer une journée médique et elle nous le raconte dans les détails avec le clip en noir et blanc de son premier single « Tapez », extrait de son prochain album « La Moyenne » qui sort le 28 février chez l’Autre Distribution. Dans un fond sonore coup de poing, l’artiste en a marre d’avoir comme seul interlocuteur une voix sonore à l’autre bout du fil lui répétant à chaque fois de « Tapez » tel ou tel numéro, dans un cercle infernal.

Romain Muller, Au Bord

Des images solaires d’une journée « Au Bord » du lac et signées Romain Gamba, voilà par quoi Romain Muller a décidé de passer pour nous présenter le clip de son nouveau single. Dans ce dernier, Romain Muller nous plonge dans une ambiance mélancolique par une insouciante journée au bord d’un lac où l’on est nostalgique de l’été qui vient de s’achever au point de vouloir se jeter à l’eau pour un autre round. Une belle ballade qui nous replonge dans l’ambiance d’un été, qu’on n’a pas vraiment quitté.

Burkingyouth, Ink

Le 11 octobre dernier, sortait le single « Ink », premier extrait du second EP « Fire » de Burkingyouth, annoncé pour cet automne. Accompagné d’un premier clip tourné en session live, l’artiste nous entraine dans le jardin de l’Abbaye de Hambye dans la Manche, pour nous bercer au son de sa guitare, avec le live de « Ink ». Entre les piliers d’époque et la vue sur la mer qui est magnifique, les riffs de guitare résonnent et nous emporte dans un tourbillon de fraicheur qu’offre cet instant.

Ozak, No Sign 

Découverte d’un jeune artiste prodige en quête de signe dans son nouveau clip énigmatique « No Sign », premier extrait d’un album à venir. Dans ce dernier, le jeune Ozak qui a décidé très tôt de quitter ses études pour se consacrer à la musique, nous plonge dans une atmosphère chill qui laisse place au questionnement face à une personne qui ne donne plus aucun signe. Un univers bien à lui qu’il magnifie de sa voix chaleureuse, donnant ainsi des rythmes dynamiques et décalés. Quel signe semble-t-il attendre et de qui ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s