les clips de la semaine #33

Les clips de la semaine #33

En ce long week-end de la Toussaint quoi de plus réconfortant que de se plonger dans les clips de la semaine pour se débarrasser de la grisaille ?

Control-C, Higher

Il ne s’agit pas ici d’un quelconque raccourci du clavier électronique que nous avons tous en tête, c’est plutôt à la découverte de l’univers des frenchies du quatuor indie rock Control-C et du clip de leur nouveau single « Higher », disponible depuis le 25 octobre dernier, que nous vous embarquons. Auteur de deux EP (Mixed Signals et Cosmo(politain)) aux sonorités groovy et élégantes qui font danser à l’image de leur dernier single « Play It Fast » sorti en avril dernier, le groupe nous offre une jolie escapade dans les airs à la découverte de la beauté du ciel. Une ambiance mélancolique qui invite à l’évasion, dans un univers rock souvent taxé de machiavélique.

Titaï, OG

Les relations amoureuses sont loin d’être un long fleuve tranquille, les séparations sont souvent difficiles pour la personne qui y tenait et qui tente le tout pour reconquérir l’être aimé. C’est dans ce schéma un peu inhabituel que se retrouve Titaï, qui admet dans son nouvel single « OG », vivre un chagrin d’amour dont il aimerait bien recoller les morceaux. Une configuration dans laquelle on est habitué à voir des femmes conter leur chagrin d’amour et dont l’artiste semble prouver qu’elle touche souvent aussi les hommes. Celui qui a déjà collaboré avec Tyga, Kid Ink ou encore Future, s’est associé sur ce nouveau titre au chanteur aux 45 millions de vues sur sa chaine YouTube Tayc.

Clio, Porque Te Vas 

Retrouvailles avec l’« Amoureuse » Clio qui dévoilait le 30 août dernier, son second album « Déjà Venise », dont est extrait la reprise de « Porque Te Vas » de Jeannette qu’elle nous présente en clip aujourd’hui. Celle qui se rêve en Romy Schneider dans son histoire d’amour, nous plonge dans une ambiance langoureuse avec cette session live au milieu de la scène, entourée de deux musiciens derrière leurs claviers. L’artiste qui sera en concert le 5 mars 2020 à La Cigale, apporte une nouvelle touche de sensualité à la française, à ce titre déjà repris à plusieurs reprises.

Lauv, Sims

Lauv, Le phénomène pop du moment vient encore de frapper et de nous faire succomber avec son nouveau clip aux nombreuses facettes, représentée chacune par une couleur : jaune pour le positif, vert pour l’e maladroit, bleu pour le romantique et violet pour le pessimiste. Le tout formant un « boysband personnel » comme il le définit dans le clip de ce cinquième single, extrait de son prochain album « How I’m feelin’ » annoncé pour 06 mars 2020. Contrairement au dernier projet de l’artiste qui ne revenait que sur un aspect de sa vie, ce nouveau titre nous dévoile toute la personnalité de l’artiste, qui pour une fois « accepte toute les parties de qui je suis ». Un nouveau projet dont l’artiste est fière et dont on pourra apprécier la véracité sur la scène du Trianon ce samedi 2 novembre, où son concert est annoncé Sold Out.

Stéfany Rydel, Le temple des secrets

C’est à la découverte de l’univers et de la personnalité d’une artiste pleine de talents et à la voix singulière que nous vous amenons aujourd’hui, puisqu’elle nous ouvre la porte des secrets avec le clip de son nouveau single Le temple des secrets, disponible depuis le 22 septembre dernier. Auteur d’un premier album touchant de onze pistes « Renaissance », l’artiste nous présente ce nouveau single après le précédent « Idéaux », qui défendait la sortie de l’album. Un nouveau single dans lequel elle se dévoile un peu plus, elle qui nous invite désormais à rentrer dans son univers à travers la grande porte et à découvrir ses secrets.

Symon, Le temps de partir

Certains artistes sont plus difficiles à ranger dans une case que d’autres, c’est le cas du jeune Symon dont nous venons de faire la connaissance grâce à son nouveau single Le temps de partir, dont il vient de dévoiler le clip. Auteur d’un premier clip Vérité presque autobiographique cet été, c’est dans l’univers de la nuit que le jeune artiste à la gueule d’ange nous entraine. Une ambiance de fête qu’il semble bien maitriser vu son jeune âge (24ans) et dont le cocktail addictif l’empêche de déterminer Le temps de partir, « je sens qu’il est temps de partir, mais la musique ne fait que me retenir ». Un titre dont la maquette qu’il a déposé sur la plateforme Riffx le printemps dernier, lui a d’ailleurs permis de remporter les suffrages du public. Un public amoureux de cette pop urbaine singulière aux accents orientaux, qu’on espère bientôt découvrir sur scène.

Chapelier sans tête, Spleen Azur

Ça vous dit de prendre le large en compagnie d’un jeune marin déserteur et de son « Spleen Azur » attitude ? détrompez-vous il ne s’agit pas du célèbre personnage auquel vous pensez mais plutôt d’un jeune dandy qui après sa course nocturne teintée de verre de « Rhum Antique », nous embarque dans une nouvelle course folle son deuxième titre mis en images par Ramané. C’est donc dans l’univers d’un déserteur de la marine, pourchassé par un commandant et son équipe que nous plonge Chapelier sans tête, une course de plus dans le répertoire de cet artiste aux inspirations allant de Brel à Barbara en passant par Clara Luciani. Un auteur compositeur de talent que l’on pourra admirer en première partie du concert du groupe de rock Eiffel, le 22 novembre prochain à la Cave d’Argenteuil.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s