les clips de la semaine #34

les clips de la semaine #34

C’est l’heure de notre rendez-vous hebdomadaire avec le 34ème numéro des clips de la semaine, qui vous feront passer un excellent week-end prolongé.

Marie-Flore, Casse toi 

Les histoires d’amour finissent mal en général et chacun de nous la gère à sa façon. A ce jeu très souvent douloureux, Marie-Flore nous donne tous les ingrédients qui composent la dépression post-rupture avec son nouveau clip « Casse toi », extrait de son premier album disponible depuis le 18 octobre dernier. Dans le décor d’une chambre d’hôtel, en tenue de soirée et se nourrissant de nouilles chinoises, marie-flore a dû mal à faire une croix sur cet amour toxique dont il question et qui fait l’ossature de son dernier album. Une ambiance mélancolique dans l’intimité d’une artiste qui se livre sans complexe et dont on entendra beaucoup parler en 2020. Si son concert aux Etoiles pour le 25 novembre prochain est Déjà Sold Out, il reste encore deux possibilités pour la voir en live les 9 et 10 décembre 2019 toujours aux étoiles.

Marc Fichel, La boîte à musique 

Marc Fichel, celui que l’on a surnommé « Le chanteur des Halles » en référence à son premier EP « c’est ma vie dans Les Halles », est de retour avec un nouvel album « Encore un instant », dont est extrait La boîte à musique qu’il nous présente en vidéo aujourd’hui. Dans une ambiance à fleur de peau, cet amoureux des mots et des mélodies nous conte les aléas d’un jeune couple en quête d’amour. Un sujet qui, comme tous ceux qui forment l’ossature de ce nouvel album, provient de ses rencontres au quotidien. L’artiste sera en concert le 2 décembre prochain à l’Européen à paris.

Sully Sully, Mélancolie idéale 

Voici un duo de french pop qui nous a surpris en février dernier avec le clip coloré de son « Mirage », extrait de leur premier EP « Mélancolie Idéale », annoncé pour ce 29 novembre et dont ils viennent de dévoiler le clip éponyme. Sully Sully, formé par les deux multi-instrumentistes parisiens Bénédicte Wiand et Adrien Perrier, nous raconte le quotidien patriarcal d’une femme qui revendique son émancipation. Une ambiance colorée qui invite à danser tout en étant mélancolique, un bijou visuel dont le duo a le secret et qui annonce la couleur de ce qui nous attend avec la sortie de leur premier EP.

Shaelin, To Untie A Knot

Le crew Shaelin qu’on a vu sur scène au dernier Mama Festival et qu’on avait découvert avec le sublime clip de « Power of Love », a sorti le 25 octobre dernier un nouveau single « To Untie A Knot », dont il nous présente le clip aujourd’hui. La formation métissée de sept membres lance une invitation à prendre soin de soi et à mettre ensemble nos émotions intimes pour braver les épreuves, « défaire les nœuds du passé pour retrouver notre liberté et notre insouciance ». Un message singulier d’un groupe ouvert, qui invite au rassemblement et lutte contre toute forme d’exclusion.

Masoe, Jupiter 

Masoe continue de nous livrer sa vision du monde et son avis sur les différents thèmes qui la compose à l’image de son précédent single où il balançait son Me Too. Aujourd’hui c’est en dieu tonnerre qu’il se mue, dans son habituel bleu de travail et au volant d’une vieille cylindrée, pour nous présenter le clip de son nouveau single « Jupiter », qui aborde le sujet de l’adultère. Un thème sensible que le jeune artiste de 27 ans aborde de manière métaphorique en le mettant subtilement en musique, ce qui nous donne un petit aperçu de ce qui nous attend avec son premier EP prévu pour début 2020.

Checler, Caisse Claire

Hum Hum, Rêves Clandestins 

En début d’été dernier, le jeune Checler a dévoilé son premier EP éponyme, dont il nous a déjà gratifié de deux clips (l’écueil et Quand arrive mon train). Aujourd’hui, place à une session live avec « Caisse Claire » également extrait de cet EP et dont l’artiste a dévoilé la vidéo le 9 octobre dernier. Dans ce dernier, l’artiste se met dans la peau de trois personnages pour représenter toute la diversité et les paradoxes de la vie. Une lucidité à toute épreuve que le public pourra apprécier en live le 19 novembre prochain à la Boule Noire à paris.

Le duo Hum Hum est de retour pour nous murmurer à l’oreille ses « rêves clandestins » à travers le clip de ce dernier, qu’il vient de dévoiler. Composé de deux ex transfuges du cinéma français Sophie et Bernard, ils dévoilaient le 15 mars dernier leur premier EP à la pop élégante « Blueberries », duquel est extrait le titre de ce nouveau clip. Un nouveau clip enregistré en session live comme le précédent « Poetry« , dans l’église Notre Dame d’Auteuil en attendant la sortie de leur futur album actuellement en préparation.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s