Chaque semaine, la rédaction de Phenixwebtv.comvous propose de découvrir les nouveaux clips qui font actuellement l’actualité. Sans plus tarder, découvrez les vidéos à l’honneur cette semaine.

November UltraNovembre

En amont des Victoires de la Musique où elle est nommée dans la catégorie révélation féminine aux côtés de Mentissa et Emma Peters, November Ultra continue de défendre les titres de son premier album Bedroom Walls sorti en avril 2022. Cette semaine, c’est à bord d’un wagon joliment décoré qu’elle nous invite à prendre place à ses côtés pour une escapade au rythme de son nouveau clip « Novembre » réalisé par Zite & Léo. A travers les carreaux chargés de vapeur du wagon, on assiste à un défilé de paysages oniriques inspirés des cartes postales vintages. Les quatre saisons, les prévisions météorologiques, les ambiances feutrées, bref on assiste à un défilé permanent jusqu’à ce qu’à arriver au moment où la magie opère.

Nabil HarlowLe garçon du quartier

Nabil Harlow a lâché une belle carrière de directeur artistique dans la mode, pour se consacrer à plein temps à ses premiers amours, l’écriture et la musique. Amoureux des mots depuis sa tendre enfance, il met sa sensibilité au service des titres qui composent son premier EP L’hérétique à paraître ce 3 février. A l’image du premier extrait vidéo « Le garçon du quartier », une balade piano voix sur une histoire d’amour entre deux garçons. La chanson s’ouvre sur la voix off d’une mère qui écrit à son fils, pour lui dire qu’elle a toujours su sa différence, malgré tout le subterfuge mis en place pour le dissimuler. Elle s’excuse de n’avoir pas su l’apprendre à aimer, mais qu’il est temps qu’il vie sa vie. C’est de ça qu’il est question dans « Le garçon du quartier », cette complexité pour deux garçons d’assumer leur relation au grand jour sans se soucier du regard des autres. La vidéo relate à merveille cette complexité en mettant en scène ce garçon du quartier, qui aime bien embrasser son compagnon loin des regards, même s’il le traite de « PD ». Allant jusqu’à partager des plans à trois bisexuels, pour mieux dissimuler cet amour naissant.

Lucie-ValentineUne histoire à la con

C’est en mode piano voix que Lucie-Valentine nous présente ses vœux en ce début d’année avec la version acoustique de sa chanson « Une histoire à la con », extrait de son premier album aux sonorités pop La vie est belle. Un titre tout en douceur co-écrit avec Livia Phélizon et William Larqué à Astaffort lors des rencontres Voix du Sud, parrainées par Francis Cabrel. La belge a profité de sa tournée estivale sur les routes de France l’été dernier, pour réaliser cette vidéo dans le magnifique château du Vert-Bois à Lille. On y découvre ses talents de pianiste dans cette pièce vide où elle chante sa complainte.

Fils CaraOpium

Fils Cara nous entraîne loin de la mélancolie ambiante de ce début d’année en France, pour une déclaration d’amour dansante sous le soleil de Barcelone avec son nouvel single « Opium ». Un choix pas du tout anodin si l’on juge par les saveurs italiennes qui teintent les titres de son premier album Amaretto attendu le 17 mars prochain. C’est dans la plus grande ville de la Catalogne que l’artiste a posé ses valises pour les besoins des images de ce 2e extrait réalisées par Célia Arias et Manuel Mollá. Une nouvelle chanson d’amour qui fait suite à la précédente « t’es belle », à cette différence que la nouvelle déclaration quitte le champs de la nostalgie pour nous plonger dans une ambiance dansante avec son refrain addictif.

Guillaume LégliseLes Dunes

Quatre ans après son EP Riviera, le producteur, compositeur et multi instrumentiste Guillaume Léglise, annonce la sortie de son premier album Auto Fictions, pour le 14 mars chez la Tebwa. Un opus pop dans lequel on apprend un peu plus sur ce musicien de l’ombre, connu dans le milieu de la pop en France pour avoir collaborer sur plusieurs projets d’artistes. Ce 18 janvier, il a dévoilé l’extrait vidéo « Les dunes » ft Cléa Vincent, premier d’une cascade de clips prévus pour accompagner cette sortie. Mis en image par Jérôme Walter Gueguen, on retrouve Guillaume en cascadeur, dévalant les dunes dans les rues de Madrid avec son amie Irene Corbelle.

Nikola – Y’a rien de plus chiant que la joie

Nikola a l’âge d’aller en discothèque aux USA, il a 20 hivers et 1 printemps au compteur, c’est en tout cas ce que laisse deviner le titre de son 2e EP qui sortira le 3 mars prochain, un mois avant son tout premier concert à son nom à la Boule Noire le 3 avril 2023. Lauréat du FAIR 2022, le bisontin a ouvert un nouveau chapitre ce vendredi 20 janvier avec le premier extrait vidéo « y’a rien de plus chiant que la joie ». Un titre au refrain qui sonne comme un mantra pas vraiment joyeux, mais tout de même porteur d’une once d’espoir. Dans ce dernier, l’artiste essaie de rassurer le petit garçon qu’il était, en le motivant à se dépasser, à utiliser sa douleur comme force pour se reconstruire. Que reste-t-il d’enfant dans ce jeune qui souffle ses 21 bougies cette année ?

VanilleM’as-tu vu passer

Rachel Leblanc aka Vanille rend hommage au cinéma et à la beauté du monde dans son nouveau clip à l’ambiance mélancolique « M’as-tu vu passer », 3e extrait de son nouvel album La Clairière attendu le 3 février. Réalisée par Irina Tempea, la vidéo met en scène la québécoise drapée de ses vêtements de rêve, évoluant dans un monde suspendu entre réel et imaginaire grâce notamment aux images d’archives qui côtoient celles tournées en super 8. Après « A bientôt » et « Le bois », Vanille nous laisse entrevoir une nouvelle zone de sa Clairière, avant de nous en offrir la jouissance complète.

Lord EsperanzaCaméléon

Son grand retour en décembre 2022 avec le premier single « Les ombres », a affolé les compteurs, le rappeur Lord Esperanza revient en ce début d’année en mode « Caméléon » dans le nouvel extrait vidéo de son album Pheonix. Après avoir porté haut les couleurs de son « Drapeau noir » sorti en 2017, le jeune rappeur se mue en chanteur décomplexé, qui tel un phénix, renaît de ses cendres. Avec ce nouveau titre, il fait le choix de parler d’un sujet souvent passé sous silence dans le milieu de la musique et du cinéma, celui des addictions. Un thème qui revêt une importance particulière pour l’artiste, puisqu’il rend une sorte d’hommage indirect à l’ex-toxicomane qu’est son oncle.

Météo MirageLa nuit

Le groupe Météo Mirage lance officiellement sa saison 2023 en débarquant dans nos télés avec le clip de « La Nuit », nouvel extrait de leur nouvel EP Libre prévu pour le 17 mars 2023. Le bande qui se produira au Point Éphémère le 22 mars prochain, n’avait plus sorti de titre depuis « Libre » en juin 2022. La vidéo de « Nuit » en mode rétro tournée en vhs et rediffusée dans une TV cathodique, nous plonge dans une sorte de jeu animé par cinq membres du groupe face à un mystérieux couple auquel tout un chacun pourrait s’identifier. Rien de sérieux dans cette vidéo décalée co-réalisée par le groupe lui-même et Camille Lemonnier.

GatienOn nous ment

« On ne badine pas avec l’amour » disait Alfred de Musset pour exprimer sa déception au lendemain de la fin de sa liaison avec Georges Sand. Gatien semble faire sienne cette citation si l’on en juge par le titre de son premier album L’Amour phoque qui sortira le 3 février et qui aborde les sujets du quotidien. Après « Tout est incroyable », le premier single envoyé en éclaireur, l’artiste revient avec une promesse dans son nouveau single « on nous ment ».

LumièreRock band

L’artiste québécois Étienne Côté aka Lumière n’est pas un inconnu pour les fans de Pierre la Pointe ou Clara Luciani, puisqu’il a assuré certaines de leurs premières parties l’année dernière. Après un premier album A.M.I.E.S.A.M.O.U.R sorti en mai 2021, il revient ce mois avec un nouveau single « Rock band ». « pour devenir une star il faut broyer du noir » chante le québécois dans ce single glam rock qui semble tout droit sorti du début des années 1970 et qui raconte l’histoire d’un jeune musicien qui déménage en ville dans l’espoir de se voir un jour en haut de l’affiche. Réalisée par Alexandre Pelletier, la vidéo donne à voir une performance de Lumière dans des mises en scène xxl.

SkerIn the void

Le jeune groupe de rock Sker aborde dans son nouveau single « In the void », le problème des relations oppressantes qui poussent le plus souvent à un replis sur soi. Il nous met dans la peau d’un personnage difforme vidé de toute énergie, dont la fuite en avant nous émeut. La vidéo en animation met en scène cette relation étouffante au travers d’un fantôme évoluant dans un cercle infernal au sein duquel il essaie tant bien que mal de s’en sortir, mais c’est sans compter sur les apparitions d’une présence oppressante, qui rend sa quête très difficile.

LoxTrust Issues

Lox ouvre un nouveau chapitre dans son développement artistique avec le clip de « Trust issues », premier extrait de son EP à venir en juin et qui s’annonce féministe, coloré et électrique. A travers cette chanson tres rock et teintée de pop, Lox nous montre une nouvelle facette de sa personnalité, celle d’une artiste optimiste qui veut faire entende sa voix. D’ailleurs elle opte pour le jaune dans l’illustration de ce dernier, couleur caractéristique d’une perception positive du monde et de l’univers, qui tranche avec les problèmes de confiance en soi que semble aborder ce single.

Le grand MalÉclairée par un appareil

Le Grand Mal est le projet expérimental de Julia Lopez, à mi-chemin entre la musique et le cinéma fiction. Elle annonce d’ailleurs la sortie d’un nouvel album Boule à facettes le 17 février, et d’un film reprenant les titres de ce dernier. A l’image de la dernière piste de cet album qui lui sert de premier extrait vidéo « Éclairée par un appareil », à la frontière du clip et du film fiction. L’artiste essaie d’exprimer les moments up & down de ses troubles dissociatifs, le sentiment que son esprit se distend (les masques tous fripés), les petites lumières qui clignotent, les paroles qui sont traînantes et comme un écho dans sa propre tête. Elle essaie de « matérialiser » les multiples voix et personnalités qui envahissent son esprit (et lui occasionnent ses troubles). Elle fait face et lutte en y mettant un sens artistique, même si c’est du paraître comme elle le chante très bien. Un titre très personnel qui lui offre un bon moyen d’exorciser les troubles psychiques qui pourrissent la (sa) vie.

Andy ShaufTelephone

Trois semaines avant la sortie de son nouvel album douze titres Norm, attendu ce 10 février, le chanteur et multi-instrumentiste canadien Andy Shauf lève le voile sur un nouvel extrait vidéo « Telephone ». Une ballade pop folk à l’image des précédents « Wasted on you » et « Catch your eye », composés essentiellement au piano et à la guitare. Dans cette nouvelle chanson au rythme lancinant, l’auteur chante son envie de se connecter à une personne ne serait-ce que pour entendre sa voix, même s’il les conversations téléphoniques. Un titre illustré en animation par Chad VanGaalen, comme une suite logique du précédent « Catch Your Eye », puisqu’on retrouve le personnage déjà présent dans ce dernier. Bienvenue dans une partie du monde étrange de « Norm ».

Ravage ClubC’est l’enfer

A la veille de leur concert pour les auditions régionales des Inouis du Printemps de Bourges (Nord-Pas-de-Calais) prévue ce 25 janvier, le duo nordiste Ravage Club dévoile le clip de « c’est l’enfer » extrait de leur EP éponyme sorti en décembre 2022. Bienvenue dans l’univers western de cette famille qui vit l’enfer dans un camping car au milieu d’une grande casse auto et non loin d’une bande servant ses meilleurs riffs dans un vacarme assourdissant. L’ambiance est électrique, le tapage monte crescendo dans une esthétique visuelle et sonore à couper le souffle.

Lucien KimonoEcho

Nouveau départ pour Lucien Kimono, ex Lucien & The Kimono Orchestra, qui a dû changer de pseudonyme pour mieux porter son nouveau projet solo à paraître ce printemps et qui s’annonce plus personnel et introspectif. Un changement en cohérence avec son évolution artistique et son nouvel univers qu’il nous présente à travers le premier extrait vidéo « Echo ». Un titre très dépouillé en mode piano voix, ce qui lui confère une tonalité sincère. L’atmosphère intimiste de cet hymne à la mémoire a été mis en image par les talentueux Simon Depardon et Marie Perennes

Remi GuiraoSuivre les docks

Après avoir roulé sa bosse dans le groupe de rock Arabella, Rémi Guirao se lance dans une aventure solo en prenant une direction pop rock avec son premier album Je serai là prévu cette année. De ce dernier, on connaissait déjà le premier extrait solaire « Nous irons tous les deux », suivi en novembre dernier du 2 extrait vidéo « suivre les docks ». Un titre qui confirme un virage chanson pop rock avec beaucoup de rythme, à l’image d’un Marc Lavoine ou un Étienne Daho. Le clip quant à lui est très graphique avec un effet kaléidoscope et une couleur bleue prédominante. Le regard de l’artiste est magnétique, il accompagne bien les paroles avec ce côté rétro 80’s amplifié ici par la présence d’une platine vinyle, d’une valise et la chorégraphie qui va avec.

Pierō5h17

Alors qu’il est l’affiche de l’Hyper Week-end Festival à la maison de la Radio ce week-end pour une série de trois concerts qui requiert toute son attention, Pierō a trouvé une minute pour nous présenter sa nouvelle chanson « 5h17 » à travers une illustration signée Martin Schrepel. Un instant suspendu qui nous permet d’apprendre un peu plus sur cet artiste sensible, qui fait parti des nouveaux visages de la pop française.

Shaga ft KalikaPyromane

Shaga a pris un nouveau virage avec son EP Rien à fêter sorti en 2022, à travers ce dernier, il se pose plusieurs questions qui peuvent animer l’esprit d’un jeune artiste qui se retrouve propulsé dans un nouveau monde. Son nouveau clip « Pyromane » va dans le sens de ses questionnements où on le voit croiser le fer tel un pyromane avec Kalika sur ce bon banger. Le résultat est bluffant et ça semble matcher entre ces deux qui forment un Magnifique duo à l’écran.