Visions du Réel – Festival International de Cinéma Nyon : Jour 2

Après une bonne nuit de repos, nous voilà sur pied pour entamer notre deuxième jour de festival et nous commençons par la Masterclass donnée par Robert Greene, l’un des réalisateurs de la scène émergente aux USA. Accompagné de Nazzaro Giona, membre du comité de sélection du festival, il nous livre les secrets et recettes de la fabrication d’un bon documentaire.

Après l’atelier de Robert Greene, nous sommes invités à prendre l’apéritif au restaurant du réel afin d’échanger avec les distributeurs Suisses sur les films découvert dans d’autres festivals en Suisse, l’ambiance est plutôt bonne enfant, ça discute et s’échange des cartes de visites avec un verre à la main.

L’après-midi, nous attaquons les programmations par  le court métrage du cinéaste Juan Renau intitulé «  Lionel ». C’est l’histoire d’un photographe pas comme les autres qui a choisit de ne photographier et de n’avoir pour clients que des chiens.

Ils sont nombreux à défiler sous son objectif et tels des models chevronnés, ils se plient aux besoins du photographe dans son studio. Il faut dire que « Lionel » sait comment les rendre photogéniques et surtout il a le secret pour qu’ils posent comme il veut, il alterne entre imitations d’aboiements, sifflotements et chansonnette.

Beau petit film de seize minutes qui passent sans qu’en l’on sen rende compte, entre fous rires et amusements.

Le réalisateur lui livre à la fin que ce film lui tenait à coeur, filmer un photographe de chiens en plein action, ce n’est pas tous les jours qu’on en voit.

Tout de suite après est projeté « Boxing Libreville » du cinéaste Gabonais Amédée Pacôme, qui raconte l’histoire de Christ, un jeune boxeur qui doit jongler entre entrainements le jour et vigile dans une discothèque la nuit. Ce qui ne lui laisse que peu de temps pour composer avec sa vie de couple qui bat de l’aile de temps en temps. En même temps, sur un autre terrain que le Tatamis, se livre un autre combat, celui de l’élection présidentielle qui risque de basculer et ne pas voir Ali Bongo, fils d’Omar Bongo qui dirigea le pays de 1967 jusqu’à sa mort en 2009, ne pas être réélu.

La caméra d’Amédée filme en fond la bataille politique qui anime le pays en cette fin d’année 2016, sans se détacher de son champs principal. Christ, lui observe la politique de loin et refuse de s’y mêler de près ou de loin, le seul combat qui l’intéresse c’est sur un Tatamis et pourquoi pas les jeux Olympiques bientôt?

Bloqué dans un aéroport, le réalisateur n’est pas là pour nous parler de son film, mais la productrice nous livre quelques détails sur un tournage au Gabon pas toujours évident et surtout pendant une période sensible. En ce qui concerne Christ, elle nous apprend qu’il n’a pas pu être retenu pour les J.O, entre l’entrainement le jour et la discothèque la nuit il faut faire un choix pour avancer.

Après une petite pause, nous optons pour « Aw ° Rah ° Nyoosh » le nouveau film de Ben Neufeld  présenté en première mondiale dans la compétition « Burning Lights ».

Ben Neufeld nous entraine dans une sorte d’introspection, il pousse à l’interrogation sur nos choix possible face à une situation donnée. Totalement obsédé par le journal écrit par sa grand-mère quand elle affectée dans une usine de munitions d’un camp de travail pendant la seconde guerre mondiale, il interroge son père dans un style très direct ou l’on se demande ou se trouve la frontière entre la réalité et la fiction. Il bouscule les idées arrêtées et nous livre un documentaire emprunt de vérité.

A 18h30, nous descendons à la « Factory » ( sorte d’atelier vintage) prendre part à la « Magic Hour » offert ce soir par le DOCUDAY (International Human Rights Documentary Film Festival) en provenance d’Ukraine, occasion pour eux de nous présenter le festival et la contours de la prochaine édition.

A 19h30 nous rejoignons le Château de Nyon pour la réception du Pitching du réel à l’invitation de la Ville de Nyon, l’occasion de rassembler toutes les équipes du festivals et les invités venus du Monde entier autour d’un verre et des mets locaux.

la soirée s’achève après 22h avec la « Party Party! » qui a lieu tous les soirs au Bar du Réel, ce soir place au Karaoké animé par Amal & DJ Maho, ambiance assurée…

Visions du Réel – Festival International de Cinéma Nyon

13 au 21 Avril 2018

Nyon ( Suisse )

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s