A la découverte du groupe « FREEZ » et son rap qui tape

Oubliez vite l’idée qui vous a traversé l’esprit quand vous avez lu « Freez », il ne s’agit pas de la fameuse boisson à base de jus de fruit gazéifié pour les amateurs de soleil et de chemises à fleur. Non il s’agit d’un boyband de 4 qu’on a eu l’occasion de découvrir à la soirée d’annonce des lauréats de l’édition de Fair 2019 au café de la danse à paris.

C’est avec des « a priori » que nous nous sommes rendu à cette soirée, n’étant pas totalement emballé par la programmation, mais le nom du groupe Freez nous interpelait, on les avait loupés sur la scène illuminations du Cabaret Vert en aout dernier et une seconde chance de les découvrir sur scène s’offrait à nous et qui plus est en plein paris.

Nous ferons abstractions des autres groupes, non pas qu’ils étaient moins bons, mais pour vous parler de cette découverte qui nous a donné envie de nous réconcilier avec le hip-hop teinté de Jazz.

Lauréat de l’édition Fair 2018, Freez est un groupe strasbourgeois au style atypique, nouveau venu sur la scène du hip-hop et composé de 4 mecs : le MC Eli Finberg (alias Mister E) avec ses faux airs de James Blunt, Arthur Volvet à la batterie, Octave Moritz à la trompette et Quentin Rochas au clavier, le combo parfait pour servir un rap qui tape avec les synthés qui l’accompagnent.

Un rap qui tape

Quatre mecs qui envoient du lourd sur scène emmené par le rap tonique et plein de flow de Mister E qui épouse à la perfection la batterie d’Arthur et la trompette d’octave qui résonnent dans cette salle, pour donner une identité jazz à ce rap qui tape. Un mélange qui est loin de faire l’unanimité, mais qui semble fédérer des adeptes ce soir.

Assis en hauteur, nous observons le jeu de cette foule qui s’est massée devant la scène et danse au rythme des sons qui envahissent la salle. Eli est déchainé sur le devant de la scène, va au contact du public et s’amuse avec le photographe de la soirée qu’il tient en joue pendant cinq secondes (peut-être pour une photo). Originaire des USA et installé à Strasbourg, il alterne entre le français qu’il semble maitriser malgré un léger accent américain et l’anglais qu’il roule à la perfection, secondé sur certains morceaux par Quentin qui donne la réplique derrière son clavier.

Le groupe adepte de cosmic groove poetry, manie à la perfection le métissage entre hip-hop, jazz, blues et soul pour produire un son groovy qui séduit le public. Chaque titre est accompagné de sa batterie d’instruments qui met tous les membres du groupe au même niveau scénique, personne ne prenant l’ascendant sur l’autre.

A la fin le MC s’éclipse dans un coin de la scène pour laisser les 45 dernières secondes à un batteur, un trompettiste et un guitariste qui uniront le son de leurs instruments pour sonner le glas de cette prestation hip-hop haut en couleurs qui aura duré une trentaine de minutes.

Freez

Nouveau single « MEANT TO BE » disponible

Video & single, « FLAMIN GOES » feat. Mike Ladd disponible à partir du 12 octobre 2018

Premier EP, « Frame » disponible à partir du 2 novembre 2018

Site web: https://www.freeztheband.com/

Chrislin NR

Retrouvez-nous aussi sur Facebook, Instagram & Twitter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s