Booba au festival Les Ardentes, samedi 6 juillet 2019. ©: @saint_xsl1

Booba « Trône » en maître sur les Ardentes

Le duc de Boulogne B2O était en tête d’affiche samedi soir au festival les ardentes à liège, où il a fait le show devant une foule immense. Les conversations allaient bon train depuis quelques jours sur sa présence à Liège pour le festival, en clôture de la soirée du samedi sur la grande scène du parc.

Booba au festival Les Ardentes, samedi 6 juillet 2019. ©: @saint_xsl1
Booba au festival Les Ardentes, samedi 6 juillet 2019. ©: @saint_xsl1

Le rappeur a dévoilé il y’a trois jours sur Instagram, une vidéo dans il dévoile un extrait de sa collaboration avec MHD, le jeune rappeur qu’il avait pris sous son aile et qui serait impliqué dans une affaire de meurtre. Mais samedi soir, c’était avec le public des Ardentes que Booba avait rendez-vous, pour un show ardent.

Lire aussi : Booba : 40.000 personnes pour le plus gros show du rappeur à l’U Arena

Arrivé en cortège avec son équipe à 21h20, le rappeur restera à bord d’un gros van noir Mercedes, dont il n’en sortira que huit minutes plus tard pour rejoindre directement la scène sous les vivats de quelques privilégiés, amassés derrière le parc. Contrairement au festival We Love Green où le rappeur avait démarré sa prestation avec presque une heure de retard du à un soucis technique, ici tout est prêt pour ne perdre aucune minute.

À 23h30, le bosse du rap français fait son apparition sur scène, micro dans la main droite, une bouteille de whisky dans l’autre, doudoune noire sur un polo bleu, jean basket, casquette vissé sur le crâne et lunettes de soleil.

« Ma carrière est incroyable, si je vais en enfer je paye le voyage »

Et c’est parti pour une heure trente de show avec le « Attila » en ouverture qui déclenche immédiatement les cris du public qui le connait par coeur. Les photographes du pit s’agitent, c’est à qui prendra la meilleure photo dans ce joli bordel. Heureusement Booba ne met pas les mêmes restrictions que Nekfeu qui ne veut voir aucun photographe de près ou même depuis la régie.

Booba au festival Les Ardentes, samedi 6 juillet 2019. ©: @saint_xsl1
Booba au festival Les Ardentes, samedi 6 juillet 2019. ©: @saint_xsl1

« Faites du bruit liège on est aux Ardentes ou quoi ? ». Avant d’enchaîner sur Éléphant dont la foule récite les paroles et même temps qu’elle immortalise cet instant. Il profitera de « Caramel » pour faire des heureux dans le public, puisqu’il balance sa doudoune dans la fosse qui rattrapée par un fan, avant d’offrir sa bouteille de whisky à un autre. Quand ce n’est pas un drapeau Congolais (RDC), balancé sur lui par un fan, qu’il agite vigoureusement déclenchant le vacarme qui va avec.

Il y’a des filles présentes ? Une question rhétorique puisque tout le monde connaît la réponse ou l’hystérie que une telle question provoque sur la gente féminine en festivals. Le début se passera « Oklm » avant que le Duc ne monte sur son « Trône » pour nous démontrer qu’il est une « Scarface » en demandant au Dj de couper le son afin de laisser le public chanter. Un morceau qu’il dédie aux « meufs » du public, dont plusieurs d’entre elles sont évacuées par les agents de sécurité qui sont en alerte maximum, face à un public qui ne tient pas sur place.

Booba au festival Les Ardentes, samedi 6 juillet 2019. ©: @saint_xsl1
Booba au festival Les Ardentes, samedi 6 juillet 2019. ©: @saint_xsl1

« Si tu ne connais pas les paroles par coeur, tu es walou. », semblait être le crédo des fans venus en masse à la rencontre de leur idole qui ne prend pas trop de risque en tant que chef d’orchestre de cette grande chorale improvisée.

De Arc-en-ciel à Kalash, en passant par 92i la soirée fut à la fois posée et explosive. Son pote Dossey le rejoindra sur scène comme à son habitude pour démontrer qu’ils ne sont pas « Infréquentables ». Médine et Niska seront aussi de la partie.

Booba au festival Les Ardentes, samedi 6 juillet 2019. ©: @saint_xsl1
Booba au festival Les Ardentes, samedi 6 juillet 2019. ©: @saint_xsl1

Un beau spectacle pour les festivaliers, qui se sont rués en masse devant la grande scène après l’annulation du concert du rappeur Zola, face au débordement de la scène Rambla trop petite pour accueillir tant de monde. Un problème qui ne s’est pas posé sur la scène du parc, devant un Booba satisfait de cette chaleur « Ardente » que renvoyait le public, en récitant les paroles de presque toutes ses chansons jusqu’à 1h du matin, quand vint le moment de se dire adieu « Oklm ».

Une réflexion sur “Booba « Trône » en maître sur les Ardentes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s