Vendredi sortait iimini, le 3ème album douze titres de l’artiste sud-africain Bongeziwe Mabandla qu’on a découvert en festivals l’été dernier et qu’on vous invite à suivre si ce n’est pas déjà le cas.

Il y a exactement un an, on faisait la découverte du sud-africain Bongeziwe Mabandla à la Seine Musicale sur l’île Seguin, dans le cadre du festival Chorus annulé cette année suite à la crise sanitaire liée au Covid-19 qui impose des mesures de confinement. On faisait alors la connaissance d’une belle âme à la sensibilité palpable sur scène, qui nous présentait à cette occasion son album Mangaliso sorti en 2018 et qui comprend le très beau Ndokulandela. Une prestation touchante dont on vous en parlait dans notre report à la fin du festival et vous pouvez encore apprécier la vidéo sur notre page instagram.

Un 2ème album qui lui a permis de faire une belle tournée européenne et de hisser son nom au firmament des artistes les plus importants en Afrique. Son premier album Umlilo sorti en 2012 lui a valu deux nominations aux South African Music Awards en 2013, un prix qu’il obtiendra finalement cinq ans plus tard avec son second opus. Une position enviable qui lui permet de revenir deux ans plus tard avec un 3ème opus iimini qui ne renie rien de ses racines.

Made in South Africa

Bongeziwe Mabandla

Originaire de la ville de Tsolo en Afrique du Sud, Bongeziwe Mabandla a baigné dans le monde de la musique puisqu’il a grandi en chantant dans la chorale de son église à la maison et à l’école. Cet amoureux d’afro folk profitera de son installation à Johannesburg où il suit des cours de théâtre, pour s’adonner à sa passion qui est la musique. Une passion qui portera ses fruits au delà de son pays d’origine, puisque l’artiste est repéré par Radio France Internationale (RFI) dont il fera parti des dix finalistes du Prix découverte en 2011. Une belle tribune qui contribuera à lancer sa carrière à l’international, puisqu’il sera qualifié de « miracle moderne » par la radio.

La love story de iimini

Bongeziwe Mabandla au festival Chorus en 2019

En janvier 2019, c’est avec le single Zange que l’artiste annonce la sortie de son 3ème projet pour la fin de l’année, suivi quelques semaines plus tard par le 2ème single Jikeleza. La sortie de ce nouvel opus sera finalement repoussé au 27 mars 2020. Une date que l’artiste n’a pas voulu repousser malgré le contexte actuel de crise sanitaire où on a le plus besoin de voyager en musique.

Pour fêter cette sortie, un nouveau single « Khangela » a été dévoilé il y a plus d’une semaine accompagné d’un clip filmé à l’aide d’un smartphone pendant son séjour en france en novembre dernier, par Tiago Correia-Paulo qui est également le producteur de son album. Le 4ème titre dévoilé avant la sortie de l’album et dans lequel l’artiste parle de sa solitude et de son besoin d’amour.

Les douze titres de cet album teinté de soul nous parlent en détails du début d’une relation amoureuse entre deux personnes, de son évolution jusqu’à la séparation alors qu’ils semblaient indissociables. Un album introspectif et presque autobiographique, puisque l’artiste s’est inspiré de ses propres sentiments amoureux. Au milieu de ces titres, on compte un seul featuring avec l’artiste SonLittle sur Ukwahlukana. Le tout enregistré en 21 jours, en mars 2019 comme l’explique son producteur « Travailler de cette façon a fait des merveilles chez Bongeziwe. On enregistrait beaucoup de chant et de guitare sur mon téléphone, et on a utilisé plus d’une dizaine de ces parties sur l’album. »

Un 3ème opus sorti sur le label Platoon basé à Londres et qui a pour objectif de promouvoir la créativité des artistes africains et sud-africains à travers le monde. Une preuve en est, s’il en fallait une, que Bongeziwe évolue désormais dans la cour des grands. « J’ai commencé en tant qu’artiste folk, mais ma musique évolue, elle change, et iimini représente parfaitement où je me situe aujourd’hui. »

Plus d’infos

iimini, le 3ème album de Bongeziwe Mabandla est disponible depuis ce 27 mars sur toutes les plateformes.

Facebook // Twitter // Instagram